Lapchin, Sylvie - Le Manh Dong
Nat 2 Issy_Evry

[2011.12.11]

[B22]

Marc PERRIN m'a appelé le jeudi 9/12//2011 dans la soirée pour me proposer de jouer en N2 le dimanche à Issy-les-Moulineaux. Bien que pensant ne pas avoir le niveau, j'ai néanmoins accepté. Samedi soir, le capitaine Etienne ROUMEGOUS m'a appelé pour me signaler une course à pieds à Issy et me conseiller de venir par le Sud si je venais en voiture ce qui était mon intention initiale. J'ai finalement opté pour les transports en commun : RER D à Brunoy, ligne 4 à Châtelet et ligne 12 à Montparnasse et destination finale Corentin Celton. Je joue avec les noirs à la table n~/=8. contre Sylvie Lapchin 1574 alors que j'ai 1507 : A 14h15 l'arbitre demande aux Noirs d'appuyer sur la pendule. Voyant mon hésitation madame Lapchin m'indique l'endroit à appuyer avec une certaine commisération. Comme je dois porter une casquette à visière pour protéger mes yeux de la lumière venant du haut, je lui présente mes excuses pour avoir à jouer tête couverte devant elle.

1.e4 e4 j'ai réfléchi un long moment avant d'opter pour c5
1. ... c5 2.c3 d6 3.Fc4 Cf6 pour éviter Df3 ou Dh5 4.Db3 e6 5.d3 Fe7 6.Cf3 a6 7.Da3 O-O 8.O-O Fd7 pour jouer b5
9.b4 b5 10.Fb3 Dc7 11.Fc2 Cc6 12.Ff4 e5 13.Fd2 a5 14.bxc5 dxc5 15.Db2 b4 16.a3 Tfc8 17.Fb3 a4 18.Fc4 b3 19.Cg5 Fe8 20.Fe3 Cd8 pour protéger la case e6 car le cavalier blanc pourrait très bien faire le sacrifice à e6 attaquer ma Dc7 car si mon pion f7 prend le cavalier blanc Ce6 alors Fb3xe6 avec échec au Roi et ma Tour Tc8 est perdue. On dit que C+F blancs et T+P noirs se valent mais cela crée des perturbations dans ma position noire dont je ne suis pas en mesure de prévoir les conséquences.
21.f4 Cg4 22.Fd2 h6 23.Ch3 Rh7 pour se soustraire au feu du Fc4 blanc. 24.f5 Cb7 ici je commence à manquer de temps et je pense qu'il faut que je fasse des échanges des pièces mineures.
25.Fc1 Ca5 26.Fd5 Ta6 Je vois avec horreur que les Blancs commencent à avoir l'initiative avec un Fou en bonne position en d5.
27.c4 Cc6 28.Cc3 Cd4 29.Cf2 Cf6 Je garde le cavalier pour l'échanger contre le fou Fd5. C'est ici que j'oublie d'appuyer sur ma pendule. Par hasard je regarde mon temps et je vois que ma pendule tourne. Alors je lui demande ce qu'elle a joué, en même temps je regarde ma feuille. Elle ne répond pas et j'appuie sur la pendule. Pas très fair-play : elle espère gagner au temps car il ne me reste qu'une dizaine de minutes
30.Tb1 Cxd5 31.Cxd5 Dd6 32.Ch3 Fc6 33.Cxe7 Dxe7 34.Df2 f6 35.Fb2 Fe8 36.Fxd4 cxd4 le pion blanc a3 est découvert et dans sa fougue d'attaque j'espère qu'elle ne l'a pas vu. En effet 37.g4 Elle pourrait abandonner ici car 2 pions à l'aile passés soutenus par D+T+F et bientôt par la 2ème Tour.
37. ... Dxa3 38.Ta1 Db4 39.Tfb1 Tb8 40.De1 Dc3 pour créer encore un pion passé avec ainsi 3 pions passés liés. Et le contrôle du temps est passé avec les derniers coups joués à tempo.
41.Ta3 Dxd3 42.c5 Dc3 Inutile de prendre le cavalier Ch3. 43.Df1 Ta5 il ne fallait pas se précipiter car sous l/^air de défendre Ch3 la Dame attaque aussi ma Tour 44.Tc1 Db4 45.Tca1 b2
0-1
L'équipe a gagné par 7 à 0. Au 7ème échiquier notre capitaine Etienne ROUMEGOUS jouait contre mon ami Fro TROMMSDORFF qui en 1979 avec Abravanel, Orlovic et notre ami Michel Drouilly a remporté la Coupe de France pour Evry (une autre équipe d'Evry dont j'étais le fondateur et Président.) J'ai passé un dimanche mémorable car ce n'est pas de bientôt que je rejouerai en N2.
Merci à tous.
Dong.

Created with Scid