Nos partenaires

 

Diagrammes du jour

  Chaque jour, 7 nouveaux diagrammes
  de
super facile à vraiment difficile.

Nos visiteurs

www.joomlatutos.com
mod_jts_counterstats
mod_jts_counterstats
mod_jts_counterstats
mod_jts_counterstats
mod_jts_counterstats
mod_jts_counterstats
Aujourd'hui :
15
Semaine :
486
Il y a 2 utilisateurs en ligne
-
2 invités

 Pour une vue d'ensemble des activités du club, consultez le Calendrier 

London Chess Classic

Un Evryen bat le champion du monde !

Lors de la troisième ronde du London Chess Classics, notre ex-néo sérial buteur de top 12 (rappelez-vous sa perf à plus de 3000 Elo lors de la conquête du titre... Il paraît qu'il va récidiver cette année !) rencontrait le champion du monde en titre, l'indien Vishy Anand. Naka (entre évryens, je peux me permettre de l'appeler par son surnom) avait les noirs et venait de perdre la veille contre le numéro un mondial Magnus Carlsen.

A sa place beaucoup de joueurs auraient décidé de jouer solide, espérant une nulle, avant de taper un joueur moins fort avec les blancs. C'eut été le plus raisonnable oui, seulement Nakamura a deux qualités d'un autre grand champion américain : un talent monstre et surtout une bonne dose de folie (de celle qui rime avec génie) ! Et c'est pourquoi, au lieu de jouer une n-ième slave ou une n-plus-unième catalane, Hikaru se décida pour une Est-Indienne, et pas n'importe quelle variante, une "Mar del Plata avec Ce8", réputée réfutée ! Je vous avais bien dit qu'il était fou ! Et donc, après une vingtaine de coups, les ordinateurs s'affolaient, affichant plusieurs coups à "+3" pour les blancs, tandis que les internautes, moi y compris (mea culpa), décriaient notre premier échiquier. En fait la position devait bel et bien être avantageuse pour les blancs mais regorgeait de venin indien et si l'on suivait naïvement les recommandations de l'ordi, on risquait ni plus ni moins que de se faire mater ! Et ça notre ex (futur?!) médaille d'or le savait pertinemment et espérait une erreur de son illustre adversaire. Elle vint au 29ème coup, donnant raison au choix, crazy, insane, de l'américain, qui conclut sans coup férir. Bravo à lui... n'empêche, s'il refait le coup en Top 12 notre président et notre capitaine risquent d'avoir des sueurs froides ! On devrait peut-être rajouter une clause dans son contrat : ne pas jouer volontairement des ouvertures réfutées contre les top GM ? En même temps, seul le résultat compte... Si vous voulez voir ou revoir cette spectaculaire partie avec des analyses tout aussi folles comportant entre autres des mats avec deux dames de moins, vous pouvez cliquer ici

 


 

Joachim.




Powered by Joomla!®. Designed by: free joomla 1.5 templates hosting Valid XHTML and CSS.